WORLD CARFREE NETWORK

Logo world carfree network

La lettre de janvier du world carfree network

Pour vous encourager en 2006, voici un résumé des principales news dans le monde qui ont réjouit le World Carfree Network et tous ceux qui s’intéressent à la vie sans voiture en 2005



Avril :

   En France, la Ville de Paris a annoncé son plan d’interdiction des bagnoles dans le centre.  En 2012, seuls les résidents seront autoriser à conduire leurs bagnoles dans les quatre arrondissements centraux.  Les déplacements jugés indispensables, comme les visites à l’hôpital, seront autorisés, de même que les  taxis, ambulances, camionnettes de livraisons et autres véhicules de services publiques ou commerciaux.

Mai :

   The Telegraph, un journal du New Hampshire, aux USA, nous apprend qu’il y a de plus en plus de mariages sans bagnoles en Amérique du nord.

Août :

   La Ville de Londres a donné libre accès aux bus de Londres à tous les gosses de moins de 16 ans.  Cette mesure sera étendue cette année à tous les étudiants (à temps plein) de moins de 18 ans.

Septembre :

   Dans le monde entier, des millions de gens ont célébré la Journée mondiale sans voiture en marchant, en roulant à vélo, en prenant les transports en commun, et en organisant des événements publics en vue de la promotion des villes sans voitures.


Octobre :

   Aux USA, pour la première fois depuis plus de vingt ans, on a vendu en un an plus de vélos que de bagnoles.

Novembre :

   La Ville de Dhaka, au Bangladesh, a laissé tomber son projet de bannir de huit rues importantes de la capitale les pousse-pousses et autres véhicules non-motorisés.  La Ville va plutôt se mettre en quête de moyens adéquats de contrôle et de réglementation du trafic de pousse-pousses.

Décembre :

   D’après un sondage du ministère des Transports publics de Munich, plus de 10 % des répondants ont déclaré avoir revendu leur bagnole l’an dernier – ou leur deuxième bagnole s’ils en possédaient plusieurs.  Environ 60 % disent voyager maintenant plus souvent avec les tranports publics.  Motif : augmentation des prix des carburants et fréquence plus élevée des trains.

-

Source: World Carfree Network, traduit par JP Wilmotte

Votre commentaire

*